Accueil > Prix du Jeune Auteur > Lauréats du Prix du jeune auteur 2010

Lauréats du Prix du jeune auteur 2010

Les articles sont publiés dans Sociologie du travail 53 (4)

Le Prix du Jeune Auteur fête ses dix ans cette année. Et depuis dix ans, selon une procédure désormais bien rôdée — un jury mixte, trois membres du comité de rédaction et trois collègues extérieurs ; un scrutin à deux tours — nous avons le plaisir, chaque année, de découvrir de nouveaux talents. Nos colonnes leur sont ouvertes.

Le premier prix 2010 revient à Mathieu Trachman (IRIS EHESS) pour un article sur le métier de pornographe. Sa thèse réalisée sous la direction conjointe de Rose-Marie Lagrave (EHESS) et Éric Fassin (ENS) est une enquête sur la production de films pornographiques hétérosexuels en France depuis 1975. Elle met en évidence les mécanismes de professionnalisation de ces « entrepreneurs de fantasmes » et montre qu’ils reposent sur une division sexuée du travail au sein de ce groupe professionnel discrédité.

Le second prix a été attribué à Jérémie Gauthier (ATER à l’Institut d’études politiques de Toulouse) dont la thèse réalisée sous la direction de René Lévy (CESDIP) et Hans-Jorg Albrecht (Max-Planck-Institut) porte sur les discriminations ethniques au sein de la police. Son article examine la manière dont les policiers « minoritaires » (issus des minorités visibles, de l’immigration) vivent leur altérité au sein des équipes, à Berlin et en région parisienne. Les contrastes entre ces deux contextes sont accusés, puisque, ignorée par leur hiérarchie policière en France, leur différence est comprise comme une ressource à Berlin.

Parmi les 13 articles en compétition cette année, dix ont passé le cap du premier tour et les huit auteurs qui n’ont pas été primés pourront, en s’appuyant sur les évaluations qu’ils ont reçues, soumettre s’ils le souhaitent une version révisée de leur texte au comité de rédaction.

Pour ce dixième anniversaire, la qualité était au rendez-vous, et nous espérons qu’il en ira de même cette année.